Agrégateur

Retour sur le Jeu des Trônes Saoudiens

2 semaines ago
Phersv

Quand on n'y vit pas, les autocraties peuvent être divertissantes, de loin, que ce soit le ridicule despotisme thaïlandais (où des intellectuels sont emprisonnés en ce moment simplement pour oser parler du roi comme d'un être humain) ou la monarchie saoudienne.

Voir cette chronologie de la Dynastie Saoud. Nous sommes toujours pour l'instant dans la deuxième génération de la dynastie qui règne sur cette anomalie géologico-politique.

Le Roi actuel est le Roi Salman (né en 1935, roi depuis 2015). Il est le sixième fils d'Abdulaziz Ibn Saoud (1875-1953) à monter sur le trône et le frère du Roi Fahd (roi de 1982 à 2005).

Salman est aussi le sixième des sept fils d'Abdulaziz et de la Reine Hussa al Sudairi (1900-1969).

  • Le premier fut le Roi Fahd (1921-2005). 
  • Le second Sultan (1925-2011). 
  • Le troisième Abdul Rahman (1931–2017 - disgracié parce qu'il ne voulait pas qu'on lui préfère son petit frère Nayef). 
  • Le quatrième Nayef (1934–2012). 
  • Le cinquième Turki (1934–2016, lui aussi disgracié). 
  • Le sixième est le Roi Salman (82 ans)
  • Il reste encore son petit frère Ahmed (75 ans), mais il a été écarté de la ligne de succession. 

En 2015, le Roi Salman avait fait un compromis en gardant d'abord comme Prince Héritier son demi-frère Muqrin (né en 1945) mais il choisit ensuite son neveu, fils du quatrième frère, Nayef, Mohammed (né en 1959).

L'intrigue de palais actuelle est depuis cet été (21 juin 2017) où la faction de Salman a fait remplacer ce neveu de 72 ans, Mohammed bin Nayef par son fils Mohammed bin Salman (né en 1985 !), à qui il avait déjà confié l'armée. Un Prince de 32 ans dans une gérontocratie, c'est une révolution sans précédent depuis la fondation.

Et depuis cette semaine, avec le soutien de la famille kleptocratique de Trump (visite de Jared Kushner), le nouveau Prince Mohammed bin Salman (surnommé MBS) vient de faire arrêter plusieurs oligarques et membres du gouvernement pour consolider son pouvoir.

Certaines réformes sont certes des modernisations  et les médias ont déjà beaucoup repris le fait que les femmes avaient enfin reçu le droit de conduire. Les femmes avaient d'ailleurs déjà obtenu le droit de vote juste avant l'accession au trône de son père Salman en 2015.

Il faudrait donc que je réactualise et corrige la liste des droits des femmes dans les Pétromonarchies que j'avais faite en 2008.

Seuls le Qatar, le Koweït et le Bahreïn (cas intéressant comme c'est un pays chiite à gouvernement sunnite) peuvent être décrits comme des monarchies "limitées" alors que l'Arabie saoudite, Oman et les Sept Emirats Unis sont des monarchies encore absolues.


  • 1968 La République du Yémen (de nos jours, 26 millions d'habitants) accorde (du moins formellement) le droit de vote. En pratique, il y a peu de droits politiques.
  • 1999 Droit de vote au Qatar (300 000 citoyens, 2 millions d'immigrés), les premiers parmi les pétromonarchies du Golfe
  • 2000 Premières élections consultatives en en Oman (environ 2 millions de citoyens et 2 millions d'immigrés) et proclamation officielle du droit de suffrage universel mixte en 2002
  • 2001 Bahreïn (500 000 citoyens, 600 000 immigrés)
  • 2005 Koweït (1 million de citoyens, 3 millions d'immigrés)
  • 2006 Partiellement à seulement 20% des citoyens, dans les Emirats Arabes Unis (1 million de citoyens, 8 millions d'immigrés)
  • 2015 Arabie saoudite (estimée à environ 10-15 millions de citoyens ? et 5-10 millions d'immigrés).

Add.

 Cet article de Reuters précise (avec un arbre généalogique) que Mohammed bin Salman a fait arrêter maintenant dans ces purges 11 Princes, dont son cousin Al-Walid bin Talal (62 ans), ses cousins Miteb (chef de la Garde nationale qu'il captura dans un guet-apens) et Turki (deux fils de l'ancien Roi Abdallah), Turki bin Nasser (qui est doublement son cousin comme sa mère était la grande-tante de MBS).

MbS a fait assassiner au moins deux Princes : Abdul Aziz (un des fils du Roi Fahd) et Mansour (un des fils de l'ancien Prince héritier Muqrin, celui qui a été écarté en 2015).

Le Roi octogénaire Salman va bientôt mourir et MbS mènerait cette Révolution de Palais parce qu'il aurait été "surpris" du nombre de Princes qui ne soutiennent pas sa prise de pouvoir. Il semble d'ailleurs s'entourer moins de ses frères ou cousins et plus de proches qu'il a sélectionnés.

[Star Trek: Discovery] 1x08 Si Vis Pacem, Para Bellum

2 semaines ago
Phersv

Oh, je renonce à me plaindre de la Magie Fantastique. Il faut juste accepter que c'est ainsi que le Space Opera est écrit pour la télévision de nos jours, une sorte de retour aux Pulps des années 30.

Donc on a ici le schéma suivant :


  • (1) Le monde de Pah-Vo a une conscience symbiotique planétaire pacifique. 

Soit.
On sait que l'hypothèse Gaïa est plus mythologique que SF (comme dans Avatar, par exemple) mais cela a pu donner de bonnes idées de SF comme Solaris.
  • (2) Cette conscience planétaire (qui n'arrive pas à contacter d'autres formes de vie) dispose d'un immense Cristal émetteur dont les ondes peuvent, on ne sait pourquoi, transcender l'espace. 
Pourquoi ? Juste parce que.

Oh, et la Fédération est au courant de ces capacités du Cristal mais pas de l'existence de cette conscience collective Pahvonienne, ce qui paraît bizarre comme on pourrait penser que les groupes de Contact aurait déduit de ces messages l'existence d'êtres intelligents. (Il est vrai qu'on n'a pas de preuve que c'est la Conscience de Pah-Vo qui a créé le Cristal).
  • (3) La Fédération se dit qu'il suffirait d'utiliser ce Cristal et ses ondes pour... pour... tenez-vous bien... repérer les Vaisseaux Klingons qui échappent à tous leurs instruments de détection scientifique
Pourquoi ? Pourquoi ???

Cela reste très arbitraire. C'est affirmé dès le début sans explication.

Si je réécrivais cet épisode, je pense qu'il aurait été mieux que Stamets par exemple découvre progressivement l'existence de ce Cristal et en déduise une possibilité pour détecter les systèmes d'invisibilité dans le Réseau sporique... Oh, je n'arrive pas à croire que je m'habitue à parler de "Réseau de spores"...

La Fédération voulait utiliser le Cristal et en comprenant que Pahvo a une espèce intelligente se souvient de ses Lois de non-interférence (qui vont s'appeler la Prime Directive).

  • (4) L'ennui est que Pah-Vo est si pacifique qu'elle ne comprend pas le concept de la Guerre entre la Fédération et les Klingons. Pah-Vo (qui ne comprend pas bien les concepts d'individus ou de nations) croit pouvoir être utile et les contacter tous les deux pour les pousser à faire la paix (ce que Star Trek a déjà fait une autre fois avec le peuple divin des Organiens qui forcèrent un armistice avec les Klingons puis avec le peuple des Métrons qui intervinrent dans la guerre contre les Gorns). 

L'intrigue avec les Klingons était d'ailleurs assez confuse.

J'imagine que c'est avant tout une diversion pour tenter de nous faire oublier l'hypothèse la plus évidente que Tyler est en fait Voq avec de faux souvenirs humains. L'Rell (qui est sans doute celle qui a transformé Voq le Porte-Torche en Tyler) a-t-elle réussi à laisser l'Amiral Katrina Cornwell en vie ? Mais pourquoi ? Et pourquoi prendre tant de risques inutiles si elle a déjà sa Taupe à bord du Discovery.

Malgré le fait qu'on puisse regretter le désir de faire plus ressembler Star Trek à Star Wars le combat spatial du début entre l'USS Discovery qui peut se téléporter n'importe où et les Klingons qui peuvent échapper aux regards n'était pas si mal (même s'il est dommage de perdre si vite un vaisseau au nom si symbolique d'USS Gagarine.

Spoudaios Athlos

2 semaines 1 jour ago
Phersv

(J'ai hésité avec spoudaion paidion. En grec, le mot usuel pour jeu comme divertissement, récréation est paidion (propre aux enfants).
Athlos, comme agôn, a le sens d'une compétition, d'une épreuve physique, d'un effort comme les Jeux Olympiques ou comme Travail d'Hercule.
Spoudaios, l'esprit sérieux, est une vertu accomplie qui s'oppose par son effort diligent à tout jeu comme paidion.
"Jeu sérieux" comme "spoudaion paidion", puérilité diligente, est un oxymore puisque le paidion est défini comme dilettante, alors que "spoudaios athlos" est en revanche assez trivial puisque l'athlos implique du sérieux ou du zèle. [La question ne va pas de soi et cette thèse de doctorat par exemple affirme trouver une synthèse plus complexe du sérieux et du ludique dans l'attention chez Platon et Aristote - voir aussi cet article]
L'oxymore σπουδαιογέλοιον, digne du "rire sérieux", est devenu usuel pour parler de la satire depuis les Cyniques.)

Il existe déjà au moins quelques jeux ayant pour thème la philosophie.

Arete est très joli mais helléno-centrique, on n'y joue que des scholarques des écoles hellénistiques dans la vie quotidienne d'Athènes. Il peut y paraître curieux aussi que les Dieux grecs y jouent un tel rôle (alors que cela ne devrait guère concerner que les platoniciens). Le matériel est joli mais cher.

Cogito est un jeu plus général mais qui n'a jamais été achevé, on n'a en ligne qu'un squelette des règles. Les cartes sont des philosophes célèbres de différentes époques (ils discutent aux Enfers) et le but du jeu est d'accumuler des points de "Prestige" en atteignant successivement différentes étapes qui ressemblent plus à celles d'un philosophe professionnel contemporain (conférence, pose fixe, publication). Il y a quelques gags qui peuvent paraître amusants : la carte Déterminisme permet de jouer à la place d'un autre joueur.

Philosophy: The Game paraît être une simple structure pour un jeu de conversation.

Je voudrais faire un autre but du jeu où le choix serait plus entre la Vérité et l'Influence (entre la Sagesse et le Monde).

Partir du modèle "martial" à la Magic comme Cogito ci-dessus garde en revanche une conception agonistique de la philosophie typiquement grecque où on ne peut atteindre la vérité sans lutter contre l'interlocuteur (Nozick a raison dans sa méta-philosophie de se demander si la philosophie occidentale s'est jamais remise de ce cadre agonistique). Mais j'ai du mal à concevoir un jeu coopératif où on se rapprocherait progressivement de la vérité.

Pour l'instant, je pense en gros au mécanisme suivant, un peu inspiré par le jeu sur les hérésies chrétiennes, Credo :

Chaque joueur a une Ecole (à moins qu'on ne choisisse d'individualiser plus avec plusieurs cartes de Philosophes par Ecole ?).

Chacun a une capacité en Analyse et en Synthèse (Par ex. 4 points à répartir) Certaines cartes permettent d'augmenter un de ces deux scores au moins pour un Argument.

L'Analyse sert à réfuter, la Synthèse à démontrer.

Comment "Gagner" ? 
On peut choisir soit de gagner en réfutant suffisamment d'arguments (voie critique ou sceptique), soit en démontrant suffisamment d'arguments cohérents pour atteindre de la Vérité systématique (voie dogmatique) soit en gagnant de l'Influence.

Il doit être plus facile de réfuter que de démontrer et les conditions de victoire doivent donc le refléter en donnant des conditions plus accessibles pour ceux qui choisiraient la voie dogmatique.

Les Arguments et les Domaines

Les cartes d'Arguments (qui peuvent servir à réfuter ou à démontrer) peuvent donner des points en trois Domaines:

  • (1) Logique/Epistémologie, 
  • (2) Physique/Métaphysique 
  • (3) Ethique/Politique.


Exemples d'arguments (certains Arguments peuvent valoir sur plusieurs Domaines) :

En Log :
Arguments empiristes / arguments rationalistes
Arguments analytiques / arguments holistes

En Phys :
Arguments réalistes / arguments idéalistes
Arguments matérialistes / arguments spiritualistes

Phys. + Ethique
Arguments déterministes / arguments "libertariens"

En Ethique :
Arguments hédonistes-conséquentialistes / arguments déontologistes
Arguments "réalistes" / arguments utopiques

Quand on démontre un Argument, on ne peut pas mélanger des Arguments contradictoires (sauf exception).

Les Contextes de découverte ou d'exposition des arguments

Exemples d'autres cartes en plus des Arguments (qu'on peut jouer éventuellement pour soi ou contre un adversaire) :
Dérive sectaire : fait perdre à la fois de l'Influence et d'Analyse.
Application politique ou Tentation tyrannique : fait gagner de l'Influence mais au prix d'Analyse
Soutien politique/religieux ou Domination institutionnelle : fait gagner de l'Influence
Compromission : fait perdre à la fois de l'Influence et de l'Analyse
Persécution : fait perdre de l'Influence
Polymathe encyclopédiste ou Surmonter les Présupposés de Clivages Catégoriels : permet d'appliquer un Argument d'un Domaine (Log., Phys ou Eth) à un un autre.
Dialectique : permet de transformer un Argument d'Analyse en Synthèse
Eclectisme rhapsodique : permet de se passer de la condition de cohérence entre ses arguments dans la Synthèse.
Sophisme fallacieux : fait perdre de l'Analyse
Présupposé inaperçu : fait perdre de la Synthèse
Eveil du Sommeil Dogmatique : fait perdre de la Synthèse mais gagner en Analyse
Eristique : fait gagner de l'Analyse
Style Obscur : fait perdre de l'Influence (mais donne un bonus contre une Réfutation)
Magnum Opus: fait gagner à la fois de l'Influence et de la Synthèse

Tour de jeu

Premier tour : on reçoit un philosophe, par exemple soit plutôt sceptique (Analyse 3 Synthèse 1, un Socrate ou Wittgenstein), soit plutôt systématique (Analyse 1 Synthèse 3, un Hegel).

Chacun son tour on commence par
1 Tirer (ou choisir ?) N cartes (Arguments, Contexte, Philosophe)
2 On choisit dans sa main un de ses Philosophe pour Poser un Argument (plus éventuellement un Contexte).
3 Kampfplatz ! : Les autres ont la possibilité de poser des contre-Arguments ou bien un Contexte.
On peut répondre par un Contexte pour se défendre et ainsi de suite.

(Vu les présupposés un peu kantiens du jeu, Kampfplatz serait peut-être un meilleur titre pour le jeu que Spoudaios Athlos... Mmmmh.... )

4 Passage à l'Ecole suivante.

Le premier à atteindre une des trois conditions de victoire (Réfutations, Système dans les trois Domaines, ou Influence) a gagné.


J'hésite encore à ajouter une carte de Méta-Jeu qui permet de discuter de nouvelles règles à ajouter (comme dans Nomic). J'aime bien l'idée d'un jeu suffisamment "asymétrique" ou très ouvert comme devrait l'être un jeu sur la philosophie mais le Méta-Jeu changerait peut-être trop le centre du jeu et dans ce cas autant jouer directement à Nomic ou à Calvin-Ball.

Escape Book – La Marque de Cthulhu

2 semaines 1 jour ago
scriiipt

Un appel mystérieux, un grimoire resurgi du passé : il n'en fallait pas plus pour vous attirer dans ce village perdu, Arkheim ! Et les villageois sont bien décidés à vous garder avec eux à jamais... Pris au piège, vous devrez résoudre les énigmes d'un Dieu Ancien pour espérer vous échapper !

Cet article Escape Book – La Marque de Cthulhu est apparu en premier sur SCRiiiPT.

Les Secrets de Faith Green (Jean-François Chabas)

2 semaines 1 jour ago
jeepee
"Descendez-moi ce fumier!"J'étais tellement paniquée que je suis restée là, bouche ouverte, sans bouger ni crier, tandis que les bandits couchaient en joue mon père. Quand le premier coup de feu a claqué, j'ai fermé les yeux.Faith Green a 12 ans en 1922, quand elle rédige ces lignes dans un cahier recouvert de cuir rouge. 76 ans plus tard, elle débarque dans la vie et la chambre de son arrière-petit-fils, avec sa mauvaise humeur, un énorme revolver et son journal intime planqué au fond de sa valise.
Cette fois, j'ai piqué ce roman jeunesse dans la liste de lecture de mon fils cadet: un roman court (150 pages) narrant la découverte par le jeune Mickey du passé mystérieux de son arrière-grand-mère venue finir ses jours dans leur appartement de New-York. Mickey est loin de se douter du passé tumultueux de son aïeule, dans les années 20, en pleine prohibition. Au fil des pages du journal intime de la vieille dame, il revivra les aventures palpitantes et effrayantes aussi de son arrière-grand-mère, des aventures pleines de gangsters, de règlements de compte et de trafic d'alcool frelaté.
Les Secrets de Faith Green est un roman à partir de 10 ans mais reste très agréable à lire même en tant qu'adulte. Pour le coup, j'ai lu ce livre pour pouvoir aider mon fils dans la rédaction de sa fiche de lecture mais j'ai également pris du plaisir à découvrir cette histoire de vieille dame mystérieuse armé d'un revolver.Une inspiration sympathique pour une aventure autour du thème des gangsters et des bootleggers.
En parlant de Bootleggers, il existe un jeu de rôle du même nom, édité chez One Seven, la boîte d'édition de John Harper. Je ne l'ai hélas pas testé. C'est propulsé par l'Apocalypse et ça parle de trafiquants d'alcool pendant la prohibition.

Les fragmentés (Neal Shusterman)

2 semaines 1 jour ago
jeepee
Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre Civile, une loin autorisant la fragmentation a été votée. Celle-ci stipule qu'il est interdit d'attenter à la vie d'un enfant de sa conception jusqu'à son treizième anniversaire. Passée cette date, tout parent peut décider de "résilier" son enfant en ayant recours à la fragmentation, processus qui permet de renoncer à son enfant rétroactivement. Une seule exigence: réutiliser 99% des organes du fragmenté pour qu'il continue à "vivre" à travers d'autres.Connor, Risa et Lev ne se connaissent pas, un monde les sépare. Adolescent à la dérive, pupille de la nation ou objet d'un sacrifice religieux, chacun se retrouve pourtant sur la liste fatale. Leur seule échappatoire: fuir, se cacher et essayer de survivre.
J'ai encore une fois tapé dans les lectures scolaires de mon fils aîné avec ce premier tome de la série Les Fragmentés de Neal Shusterman.On est clairement dans la dystopie, genre que j'affectionne particulièrement. Ici point de jeux meurtriers à la Hunger Games mais une société basée sur l'effarante loi permettant de renoncer à son enfant entre l'âge de 13 et 18 ans. Une fois la majorité atteinte, plus de recours possible.C'est dans ce contexte particulier que Connor, Risa et Lev vont se retrouver à fuir leur destin.Connor est un enfant turbulent et ingérable; ses parents, dépassés, optent pour la fragmentation. Risa est une orpheline, prise en charge par l'état. Plus assez de places et des budgets réduits obligent le directeur de l'établissement à envoyer la jeune fille à la fragmentation. Lev est le dixième enfant d'une famille extrêmement religieuse. Il est un décimé, donné en offrande à la société par le biais de la fragmentation. Les trois jeunes viennent d'horizons différents mais partagent la même issue finale; ils vont faire cause commune, bon gré mal gré, pour échapper à cette mort programmée, pour survivre tout simplement. Un roman haletant, plein de rebondissements, des chapitres courts, une écriture allant droit au but, un rythme soutenu jusqu'à la dernière page, une fin ouverte sur la suite de la série car le combat des fragmentés pour la vie est loin d'être terminé.
Un roman-inspiration si vous souhaitez lancer vos joueurs/euses sur les traces des héros et explorer les sombres méandres de la dystopie des Fragmentés. Des idées pour créer vos propres mondes imaginaires et tyranniques.

Spoiler-Free Review – Pandemic Legacy: Season 2

2 semaines 3 jours ago
Quintin Smith
A mere 700 days later and IT'S HERE! Pandemic Legacy: Season 2 is the sequel to our game of 2015, Pandemic Legacy, and it's even more ambitious than the first game. Not only is this box heavier and more expensive, it tells a far more complicated story. But what do we think? Has the lightning of genius smote this particular property once again? Or does Season 2 feel like a difficult second album? If we were you, we'd take a deep breath, click play and find out.

Joan of Arc en jeu de rôle en ce moment sur Kickstarter

2 semaines 4 jours ago
Après avoir proposé le jeu de rôle adapté du jeu de plateau avec figurines Mythic Battles: Pantheon, Black Book Editions et Mythic Games récidivent avec le jeu de rôle adapté du jeu de plateau avec figurines Joan of Arc -Times of Legend qui cartonne actuellement sur Kickstarter (plus de 1 200 000 $ déjà récoltés !)...

Arrivages VO !

2 semaines 4 jours ago
Cette semaine, nouveautés Starfinder, Pathfinder, The Dark Eye card game et quelques autres sont au programme sur la boutique Casus !

Le Salon Fantastique 2017

2 semaines 4 jours ago
Olivier
Sixième édition pour le Salon Fantastique de Paris, qui se tiendra une nouvelle fois porte de Champerret, du 03 au 05 novembre. Au programme, des stands à foison ! Du cosplay, bien entendu (c'est un peu devenu un incontournable des salons fantastiques),...

Le retour des buveurs de sang

2 semaines 5 jours ago
Financée participativement il y a quelques mois, l'édition 20e anniversaire de Vampire : L'Âge des Ténèbres arrive sur la boutique Casus en version "normale" ou "Deluxe" et accompagné de nombreux bonus débloqués au cours de la campagne de financement...

"Roll for Initiative - a short documentary"

2 semaines 5 jours ago
Olivier
Official Nominee for Best Short Documentary @ Orlando Film Festival 2016*** A short documentary that follows a new group of Dungeons and Dragons players, their personal stories, and what the most famous role playing game of all time means to them. Un...

Jouer au Jeu de Rôles : dans les prisons (USA)

2 semaines 5 jours ago
Olivier
C'est un article étonnant, paru sur le site Vice.com, que je voulais partager avec vous aujourd'hui. "Comment jouer à " Donjons & Dragons " en prison" raconte comment de nombreux détenus américains jouent quotidiennement au Jeu de Rôle (et plus particulièrement...

Review – Star Wars: Rebellion: Rise of the Empire

2 semaines 5 jours ago
Quintin Smith
Quinns: Matt, are you ready to review the Rise of the Empire expansion for Star Wars™: Rebellion? To bring everyone up to speed, Rebellion is a grand 2-4 player game set in the Star Wars universe, which I reviewed and said it was fun, but I couldn't quite recommend it. What does the expansion add? Well, let me just quote the press materials: “Rise of the Empire isn't just inspired by Rogue One; it follows the movie's example, adding new depth and story to the Rebellion game experience just as seamlessly as Rogue One provided new insight into the Galactic Civil War presented in the original Star Wars trilogy.” Matt: I just did a big vomit out of a window. In Real-World Terms™ it’s an expansion that adds quite a bunch of stuff: new leader characters, new cards, a whole new combat system, more unit types and plastic figures, and a brand new planet: EWOK-HOTH, HOME OF THE CHILLYBEARS.

L’inconnue du Mississippi, une BD inspirée de HP Lovecraft en financement participatif

2 semaines 5 jours ago
scriiipt

[ 1 novembre 2017 au 3 décembre 2017. ] L'inconnue du Mississippi, une bande dessinée lancée par la toute nouvelle plateforme de financement participatif Way of Gamers le 1er novembre 2017.
L'inconnue du Mississippi, qu'est-ce que c'est ?
[embed]https://youtu.be/I9rm5UrLQZM[/embed]

https://wayofgamers.fr/discover/bd-litteratures/2-l-inconnue-du-mississipi

C’est avant tout une histoire, Stuart, jeune ingénieur du génie civil a été envoyé dans la petite ville de Moonshine pour un travail de prospection. Dès son arrivée, il [...]

Cet article L’inconnue du Mississippi, une BD inspirée de HP Lovecraft en financement participatif est apparu en premier sur SCRiiiPT.

BBE et Casus aux Utopiales !

2 semaines 6 jours ago
Cette fin de semaine à Nantes, la cité des congrès accueille le festival des Utopiales, un magnifique évènement lié à la science et à l'imaginaire qui propose comme chaque année un pôle jeu de rôle conséquent, des parties évidemment, mais aussi des tables rondes, des invités et des animations...

Monster of the Week, kit de démo et sortie en français

2 semaines 6 jours ago
jeepee
Le Studio Deadcrows annonce la sortie prochaine de la version française de Monster of the Week.Pour l'occasion, un kit de démo et des personnages prétirés sont disponibles en PDF sur le site, histoire d'essayer le bousin et de voir ce qu'il a dans le ventre.
Si vous voulez voir à quoi ressemble une partie de Monster of the Week, l'ami Volsung et ses complices proposent un enregistrement vidéo d'une session démo. De quoi agrémenter votre soirée d'Halloween.