Agrégateur

Black Sails (saison 2)

3 semaines ago
Avec plus d'un an de retard, j'ai (enfin) visionné la seconde saison de Black Sails. A l'époque, j'avais dis beaucoup de bien de cette série; cette impression est confirmée par cette seconde excellente saison où alternent les coups fourrés, les trahisons, les manoeuvres pas nettes, les abordages en règles, les chasses aux trésors, le tout servi par une galerie de personnages hauts en couleurs.Black Sails reste une inspiration majeure pour des jeux comme Pavillon Noir ou Secrets de la 7ième Mer. mais aussi Apocalypse World pour son côté character-centered. J'ai mentionné plus haut la galerie de personnages; chaque protagoniste de cette série vaut son pesant d'or côté background et interactions avec les autres personnages, une vraie toile d'araignée dont on peut largement s'inspirer pour établir des relation maps dans le cadre d'un jeu de rôle.
Une série sinon LA série de pirates à conseiller les yeux fermés.
jeepee

Sortie des Carnets de Vercourt !!

3 semaines 3 jours ago
Le mois d'août se termine... les vacances s'achèvent... c'est l'heure de relancer les sorties pour Black Book Editions ! Voguant sur les mers du monde entier malgré son poids relativement...

NEON Retrofuturism Festival

3 semaines 3 jours ago
Une petite note en passant pour partager avec vous la découverte de NEON, un festival rétrofuturiste qui a eu lieu le week-end dernier (24-26 août) à Rhode Island. En fait, j'ai découvert ce festival via les posts G+ de Kira Magrann, la créatrice de jeu de rôle dont j'ai déjà parlé sur ce blog pour son jeu de rôle cyberpunk non-violent SYNC.Parmi les invités de ce festival, citons également Chad Walker (Cryptomancer) et Hamish Cameron (The Sprawl).Côté musical, le festival proposait une palanquée de DJ, musique électro oblige, parmi lesquels j'ai pointé Glitch Black dont les performances en armure technofuturiste m'ont bien fait sourire.Pour autant, sa musique, techno mais avec des sonorités synthé très eighties, pourrait tout à fait convenir pour sonoriser une partie de jeu de rôle cyberpunk à l'ancienne. Ses albums sont en libre écoute sur sa page bandcamp.
jeepee

Aventures en Korantie, session n°13 — Enquête à Sarestra, 1ère partie

3 semaines 3 jours ago
À MES JOUEURS : vous pouvez lire cet article. SPOILER : une partie de l’intrigue de Contre le Chaos est révélée ! Note : ce compte-rendu a été rédigé en partie par Barbara, qui joue Myrrhée. La garde du Hérault de l’Azur De retour sur les quais peu avant la tombée de la nuit, l’équipe décide de se diviser… Lire la suite Aventures en Korantie, session n°13 — Enquête à Sarestra, 1ère partie
Guernicus Hamilcar

Ironsworn

3 semaines 3 jours ago
In the Ironsworn tabletop roleplaying game, you are a hero sworn to undertake perilous quests in the dark fantasy setting of the Ironlands.Others live out their lives hardly venturing beyond the walls of their village or steading, but you are different. You will explore untracked wilds, fight desperate battles, forge bonds with isolated communities, and reveal the secrets of this harsh land.Are you ready to swear iron vows and see them fulfilled - no matter the cost?
Ironsworn est un jeu de rôle médiéval low fantasy de Shawn Tomkin.L'une des particularités de ce jeu est de proposer des parties solo, à plusieurs joueurs sans meneur ou en configuration plus classique un meneur et des joueurs. Dans un premier temps, c'est le côté jeu de rôle solo qui a éveillé mon intérêt. Grand fan des Livres Dont Vous Êtes Le Héros, j'étais curieux de voir comment l'auteur allait réussir une telle gageure. Pour autant, l'opportunité de jouer à plusieurs joueurs sans meneur m'intéresse aussi.
Je voudrais tout d'abord souligner la qualité graphique et visuelle de l'ouvrage ainsi que des nombreuses aides de jeu:  fiche de personnage, feuilles de référence, résumé des règles, cartes à découper, etc.La mise en page claire et aérée aide grandement à la lecture; les photos illustrant le livre de règles plongent d'emblée le lecteur dans l'ambiance sombre et rude des contrées nordiques des Ironlands, les Terres de Fer, où se dérouleront les aventures du ou des héros.Les héros qu'incarneront les joueurs sont des Ironsworn, des Fer-Jurés. Il faut savoir que, dans le monde de Ironsworn, un serment sur le Fer est sacré; un tel serment ne peut être brisé et se doit d'être respecté, quoiqu'il en coûte. Ces serments forment le cœur du jeu et sont de véritables moteurs à aventures. Ils pousseront les personnages à agir, à prendre des risques, à affronter nombre d'ennemis et à parcourir les routes des Ironlands.
Soulignons également le côté didactique du jeu qui accompagne le ou les joueurs (ou meneur de jeu) dans la création et la personnalisation du monde de jeu via un questionnaire à choix multiples inspirant et un ensemble de tableaux permettant de générer à la volée des noms de personnages et de lieux, des amorces de quêtes et autres éléments indispensables à la construction d'une histoire.Ce world-building et la création de personnage peuvent se faire de concert pour mieux lier le personnage aux problématiques du monde et favoriser les pistes d'aventures.Si vous voulez voir à quoi cela peut ressembler, je vous invite vivement à suivre les vidéos de Julien Pouard, animateur du podcast des Voix d'Altaride, qui se prête au jeu d'une campagne solo d'Ironsworn. L'ami Julien nous présente le jeu, nous explique les règles et joue une vraie partie solo, le tout étalé sur plusieurs vidéos sur Twitch. Un complément à la lecture du livre de règles.
Côté mécanique, Ironsworn est proche des jeux Propulsés par l'Apocalypse, avec une résolution des actions par moves et des résultats exprimés sous la forme d'un succès, un succès mitigé ou un échec.Seuls les joueurs lancent les dés. Les jets de dés suivent une règle unique déclinée selon les moves.Il y a beaucoup de moves mais ceux-ci sont intelligemment répertoriés sur plusieurs fiches récapitulatives.La fiction et la narration sont largement mises en avant, les règles servant à soutenir l'ensemble.Les règles sont clairement exprimées, avec des exemples, le PDF comportant une table des matières et une indexation bien pratique.Notez que le jeu complet (livre de règles et matériel) est disponible gratuitement sur le site de l'auteur et sur DriveThruRPG. Le jeu n'est actuellement disponible qu'en anglais mais l'auteur a évoqué dans une interview une possible traduction en français. Cela dit, l'anglais pratiqué dans Ironsworn est très académique et compréhensible même avec un niveau d'anglais faible. Et puis c'est toujours un bon exercice.
Je n'irais pas jusqu'à dire qu'Ironsworn est mon coup de cœur 2018 mais c'est une belle surprise. Du bel ouvrage, un jeu avec une approche originale et en plus gratuit. Que demander de plus?
jeepee

Les arrivages d'avant la rentrée !

3 semaines 4 jours ago
Cette semaine dans la boutique Casus, deux nouveaux sets de dés pour l'Anneau Unique (un bleu et un rouge), et Street Lethal en VO pour Shadowrun 5 - un manuel de règles avancées pour le combat.

Doom, un petit goût de nostalgie

3 semaines 5 jours ago
Allez savoir pourquoi mais je me suis pris d'une soudaine envie de Doom. Du coup j'ai réinstallé le premier opus de la saga, sorti en décembre 1993, pour un moment de pure nostalgie vidéo ludique. Quel plaisir un peu coupable je l'avoue de retrouver des décors 3D et un gameplay qui ont véritablement révolutionné l'univers du jeu vidéo. Personnellement, je me souviens encore de mes impressions lorsque j'ai exploré pour la première fois les couloirs et les salles infestées de monstres de Doom. A l'époque de la sortie du jeu, j'ai passé des après-midi entières à dégommer des goules et autres zombies, sursautant aux moindres bruits, fébrile à chaque ouverture de porte. Et vous, vous y avez joué aussi ?
jeepee

2d6+Cool Night Witches

3 semaines 6 jours ago
2d6+Cool nous propose un enregistrement d'une partie découverte de Night Witches, un jeu Propulsé par l'Apocalypse de Jason Morningstar, édité en VO chez Bully Pulpit Games et traduit en français par Edge.
Pendant la Deuxième Guerre mondiale naquit un régiment de bombardiers de nuit composé exclusivement de femmes.
Ces quelque deux cents femmes et jeunes filles, qui volaient dans des biplans obsolètes et décollaient au milieu des champs, tout près des lignes de front, attaquèrent sans relâche les troupes allemandes pendant mille cent nuits d’affilée. Lorsque les bombes venaient à manquer, elles larguaient des traverses de voie ferrée sur l’ennemi.
Ces aviatrices se voyaient comme des sœurs, unies par des liens forgés dans le sang et la terreur. L’aviation de l’Armée rouge les considérait comme un exaspérant régiment féminin de second plan. Quant aux Allemands, ils les surnommaient simplement les Nachthexen : les sorcières de la nuit.
Night Witches est un jeu de guerre qui met l'accent sur les relations humaines au sein du régiment et le drama. Le jeu alterne les phases de jour pendant lesquelles les aviatrices se reposent, préparent les missions, réparent les avions et gèrent la vie compliquée d'un régiment de femmes dans un monde largement dominé par les hommes, et les phases de nuit où elles mènent courageusement leurs avions au dessus des lignes ennemies.La partie enregistrée proposée par 2d6+Cool illustre clairement ces deux phases de jeu; l'occasion de découvrir cet excellent jeu historique et dramatique.
jeepee